Combien coûte une assurance scooter ?

N’imaginez pas que certains scooters ne sont pas assurés. C’est une obligation exigée par la loi et les prix d’une assurance scooter ne sont pas tous les mêmes. Il y a des paramètres à prendre en compte. Chaque type de véhicule du moment qu’il s’agisse d’un véhicule à moteur possède une assurance propre à sa catégorie.

Le prix d’une assurance scooter est impacté par les caractéristiques du véhicule

En effet, ne vous étonnez pas si les prix d’une assurance scooter ne sont pas identiques. Il y a tout un tas de critères à considérer. De plus, les offres varient d’une compagnie à une autre, d’où le besoin de faire un comparatif en ligne. Toutefois, il est important que vous sachiez que le profil du conducteur peut influencer le prix de votre assurance. Tout ne se résume pas qu’aux caractéristiques du véhicule. Il y a aussi le caractère d’usage ainsi que la formule choisie.

Vous vous demandez peut-être pourquoi l’assurance de votre voisin est moins chère que la vôtre. Maintenant, vous avez la réponse. Actuellement, le tarif mensuel d’une assurance scooter commence par une trentaine d’euros et peut aller jusqu’à la cinquantaine selon la compagnie. Tout le monde cherche une formule moins chère, mais qui ne sort pas de la légalité. Pour cela, il faut que votre profil convienne aux assureurs.

Comment obtenir une assurance scooter moins chère ?

C’est la question que la plupart des conducteurs se posent. À part les paramètres de base, vous pouvez influencer le prix de votre assurance en améliorant votre profil. Pour souscrire à une assurance moins chère, les assureurs devront vous voir comme un expérimenté. Pour cela, vous devrez supporter une surprime avant vos 3 ans de permis.

  • Au cours de la première année, elle doit être 100 %.
  • Deuxième année, 50 %.
  • Troisième année, 25 %.
  • Au-delà de la quatrième année, vous devez avoir plus de surprimes si toutefois, vous n’avez causé aucun sinistre responsable.

Ce sont les surprimes appliquées à un jeune conducteur. Vos exploits en tant que bon exemple, influenceront l’image que votre assureur a de vous. Ainsi, ils vous verront comme un conducteur expérimenté. Par conséquent, vous aurez la chance d’obtenir une assurance moins chère.

Quels sont les documents à fournir pour souscrire à une assurance scooter ?

L’âge n’est plus la seule condition pour pouvoir conduire un véhicule à moteur. Si vous êtes tout jeune et que vous jugez être en mesure de conduire un scooter, alors tout ce que vous avez à faire c’est de fournir les documents suivants :

Une carte grise de la moto ou un certificat d’immatriculation. Elle est nécessaire pour s’assurer que la moto est bien la vôtre. Ensuite, vous devez présenter un relevé d’informations moto. Celui-ci contient l’historique des informations relatives aux précédents contrats. Une copie de votre permis de conduire pour valider votre position en tant que conducteur ainsi qu’une copie de votre carte d’identité pour confirmer votre identité sont également requises. Enfin, un relevé d’identité bancaire (RIB est nécessaire pour le prélèvement automatique de vos cotisations mensuelles.

Est-il possible de résilier un contrat d’assurance scooter ?

En général, un contrat d’assurance possède une validité d’un an qui se renouvelle automatiquement sans échéance. Grâce à la loi de Châtel, l’assureur vous tiendra informé de la date de l’échéance comme quoi vous aurez 20 jours pour vous prononcer. C’est à ce moment-là que vous aurez le pouvoir de résilier votre contrat.

Toutefois, cela ne s’applique qu’à votre première année de souscription. Une fois que le premier contrat a dépassé son échéance, vous pouvez le résilier à tout moment. Vous avez quatre raisons pour pouvoir vous séparer de votre compagnie d’assurance actuelle : vol ou détérioration de votre scooter, augmentation non justifiée de votre prime d’assurance, changement de votre situation ou vente de votre véhicule.