CBD en France : que dit la loi en 2022 ?

Le CBD est de plus en plus populaire dans le monde entier. En France, la législation prend encore quelques précautions pour éviter une mauvaise consommation du produit. Cela implique que vous devrez faire très attention avant de commencer la prise de ce produit. Prenez note de ce que dit la loi sur ce sujet en 2022.

Une nouvelle loi est entrée en vigueur début 2022

Notez que la vente de fleurs de CBD était encore interdite en décembre 2021. Il suffisait de se référer à l’arrêté de l’Article R5132-86 du code de la santé publique pour le savoir. Mais, le Conseil d’État a changé les choses dès janvier 2022. En effet, ce dernier a tout simplement suspendu l’interdiction de la commercialisation et la consommation. Cela est valable que ce soit pour les feuilles ou les fleurs.

Vous devrez toutefois respecter certaines conditions avant de commencer à consommer le CBD malgré la libération. Il faut par exemple faire attention avec la forme du produit que vous voulez acheter. En plus des fleurs, vous pouvez aussi vous procurer de l’huile de CBD ou des produits cosmétiques. Il ne faut pas non plus négliger les e-liquides ainsi que les bonbons et les sucettes.

Vous devrez respecter un taux de THC avec le CBD

Vous avez désormais la possibilité de commercialiser et de consommer du CBD en France. Il faut en outre faire attention à ne pas dépasser le taux de 0,3 % pour le THC. Vous risquez de vous retrouver en difficulté face à la loi. N’oubliez pas que cette molécule peut impacter sur votre conscience si elle est en grande quantité. C’est pour cette raison que vous devrez respecter le taux imposé par la législation.

Vous risquez de vous retrouver avec une amende de 200 € si vous ne respectez pas le taux de 0,3 %. Cela est valable que ce soit pour la production ou la vente, mais aussi pour la consommation. Notez en outre que les produits bruts sont autorisés sur le sol français. Cela est par exemple le cas pour le chanvre.

Il faut faire la différence entre le CBD et le THC

Vous devez savoir faire la différence entre le THC et le CBD avant de commencer les recherches. Notez alors que le THC n’est pas encore légal sur le territoire français. Cela est dû au fait que le produit est considéré comme étant une substance psychoactive. C’est-à-dire qu’il est reconnu par la législation comme étant un stupéfiant avec des effets psychotropes.

D’un autre côté, le CBD est considéré par la loi comme étant du cannabis thérapeutique. Il est loin d’être psychotrope contrairement à ce que beaucoup peuvent l’imaginer. N’oubliez pas non plus que le CBD peut avoir différents bienfaits sur le corps. Évitez de ce fait de mettre le THC et le CBD dans le même sac même si ces deux ont la même forme.

N’oubliez pas les effets du CBD avant de le consommer

Il est plus judicieux de prendre note des bienfaits du CBD sur le corps avant de commencer votre première consommation. Vous pouvez par exemple prendre en compte les différents privilèges suivants :

  • Le produit peut soulager certaines douleurs ainsi que des maux comme les migraines.
  • Vous pouvez vous en servir en cas d’inflammation.
  • Il est tout à fait capable de stimuler votre appétit. Vous pouvez alors vous en procurer si vous en avez des soucis sur ce point.
  • Il peut vous aider à soulager les nausées ainsi que les vomissements.
  • Vous avez parfaitement la possibilité d’utiliser du CBD pour traiter le psoriasis. Vous éviterez de ce fait d’avoir une accumulation de la peau.
  • Vous avez aussi la possibilité de consommer du CBD pour réduire votre stress ainsi que votre anxiété.

Enfin, vous devez savoir que le CBD peut aller jusqu’à booster le traitement de la sclérose en plaques.